L.Philippe
L.Philippe
C.Croze
C.Croze
L.Philippe
L.Philippe
L.Philippe
L.Philippe
Dans le cadre de Rennes au Pluriel et de la tounée PODIUM

Entropie

Léo Lérus - compagnie Zimarel

Spectacle / danse
  • mar. 16 mai
    20:00
durée 55 min
  • picto-age-autres de 8 à 107 ans
  • picto-baby-sitting baby-sitting
  • picto-pmr PMR
  • picto-subpac SUBPAC
  • picto-billet-solidaire billet solidaire

“Rythme et amplitude des mouvements, contacts et déséquilibres des corps… Tout est capté pour participer au groove, sans effet démonstratif, avec ce qu’il faut de modernité pour faire perdurer le corps musical de la Caraïbe. » - Delphine Baffour

Avec ce quatuor, Léo Lérus revient à la source de son identité guadeloupéenne, et notamment au gwoka, musique percussive créole née au temps de l’esclavage. Inspiré des Léwoz de son île natale, ces joutes populaires et festives où, au cœur d’un cercle formé par la foule, un·e danseur·euse improvise et défie les percussionnistes, Léo Lérus, danseur et chorégraphe, développe une écriture contemporaine sensible animée de son ancrage culturel et d’une ouverture à la technologie. Ecrit en étroite collaboration avec le compositeur et artiste sonore Gilbert Nouno, Entropie est par ailleurs construit sur un principe d’interactivité live entre les danseur·euses, muni·es de capteurs, la musique et la lumière.

Biographie

La première école de Léo Lérus est celle de la chorégraphe et pédagogue Léna Blou. Il y découvre les charmes de la danse traditionnelle Gwo—ka et de la danse contemporaine et classique. Suivant les conseils de son professeur, Léo intègre à 14 ans, le Conservatoire National Supérieur de Paris (CNSMDP) afin d’y poursuivre sa formation de danseur contemporain. A la sortie du conservatoire en 1999, il débute sa trajectoire professionnelle comme interprète. Il danse au sein de différentes compagnies d’Angleterre, Norvège, Suède, Danemark et Israël dont la Random Dance Company (Wayne McGregor), la Batsheva Dance Company (Ohad Naharin) et la LEV Dance Company (Sharon Eyal/ Gai Bachar). Depuis quelques années, Il remonte également le répertoire de la compagnie LEV pour différents grands ballets internaionaux.
Héritier du mouvement, de la composition et de la pédagogie des différents créateurs avec lesquels il a travaillé, il signe ses premières créations en 2010. Elles sont présentées dans différents lieux et festivals nationaux et internationaux : Intima Dance Festival à Tel Aviv, Festival Sur les Frontières du Théâtre National de Chaillot à Paris, Israël Dance Festival à Tel Aviv, Random Collision à Groningue, Pays-Bas, Machol Lohet Festival à Tel Aviv, Holland Dance Festival à La Haye, au Musée d’Israël/Machol Shalem de Jérusalem, au Centre Culturel Sonis de Pointe-à-Pitre et à L’Artchipel, Scène Nationale de Guadeloupe.
En 2013, il est lauréat du Prix Nigel Charnock de la meilleure création avec la pièce “Fractal”.
Pour compléter sa trajectoire artistique, il s’initie aux plaisirs de la pédagogie, échangeant et apportant son savoir-faire et son savoir-danser à travers des ateliers qu’il crée. Ces ateliers sont inspirés de sa formation en technique Gaga et de l’improvisation du Léwòz. Affirmant un attachement au Gwo Ka et à son île natale, Léo Lérus se lance dans l’expérimentation et une recherche con&nuelle dans le domaine de la danse
contemporaine tout en respectant et creusant son héritage culturel.
Suite à sa résidence à La Fabrique Chaillot fin 2017 à Chaillot – Théâtre national de la Danse, il crée Entropie en collaboration avec Gilbert Nouno à La Fabrique des Arts du Théâtre 71, Scène Nationale de Malakoff et à l’Artchipel, Scène Nationale de Guadeloupe

Distribution & coproductions

Chorégraphie : Léo Lérus en collaboration avec les interprètes
Concept Musical : Léo Lérus et Gilbert Nouno
Dispositifs interactifs sonores et lumières : Gilbert Nouno
Danseurs : Ndoho Ange, Maëva Berthelot, Léo Lérus, Shamel Pitts
Création lumière, régie générale et régie lumière : Chloé Bouju
Costumes : Ingrid Denise
Regards extérieurs : Clémence Galliard, Michael Getman, Julien Monty
Conseil production : Jamila Hessaïne

Production : compagnie Zimarel - Léo Lérus
Coproduction : L’artchipel - scène nationale de la Guadeloupe / Théâtre 71 - scène nationale de Malakoff
Projet soutneu par la DAC Guadeloupe, L’Adami, L’Onda, Le Conseil Régional de la Guadeloupe, La ville de Sainte Anne
Projet ayant bénéficié du dispositif de résidence “La fabrique Chaillot” - Chaillot - Théâtre national de la danse (Paris)

Partenaire

Représentatif de la diversité des scènes d’aujourd’hui et de leurs territoires d’implantation, un réseau de 17 partenaires s’est constitué pour oeuvrer ensemble à une meilleure diffusion de la danse contemporaine. La tournée PODIUM présente les lauréats et les compagnies sélectionnées dans le cadre du concours éponyme, organisé une année sur deux à Echirolles et Grenoble par Le Pacifique, Centre de Développement Chorégraphique National de Grenoble et La Rampe, scène conventionnée d’intérêt national Art et création - Danse et Musiques, avec le soutien du CCN2 – Centre Chorégraphique National de Grenoble. Ainsi, en renforçant la visibilité d’oeuvres existantes peu diffusées, en misant sur les dynamiques territoriales par des tournées associant à la fois les théâtres partenaires de PODIUM et leurs voisins géographiques, la tournée PODIUM s’inscrit dans des enjeux de coopération et de développement durable pour le secteur chorégraphique.
Retrouvez toutes les informations sur lepacifique-grenoble.com

Le concours PODIUM est soutenu par le Ministère de la Culture, la DRAC Auvergne - Rhône-Alpes, la Région Auvergne-Rhône-Alpes, le Département de l’Isère et la Ville de Grenoble.

Partenaire média
billetterie Billetterie

Tarifs

9€ tarif unique
4€ SORTIR !
2€ SORTIR ! enfant

player
L. Philippe
Le Sas, quelques clés pour se familiariser à la danse

mar 16 mai 19h

Baby sitting

sur la séance du mar 16 mai 20h