© Etienne Danthez
© Etienne Danthez

Simon Tanguy et Thomas Chopin – Propagande C

Co-production Triangle

Projet en cours

Je voyais ça plus grand
en février au Triangle dans le cadre du festival Waterproof

Biographie

“Pour moi, danser c’est toujours être pris par, être dansé par… L’acte chorégraphique retrouve cet état de danse. Ce flot que je recherche dans mon écriture chorégraphique crée une multiplicité d’états et des débordements, des dédoublements. Refléter la vélocité dans laquelle nous vivons, l’humanité d’aujourd’hui, me paraît primordial.”

Simon Tanguy pratique le judo 10 ans avant de créer ses propres spectacles dans une compagnie de cirque à Saint-Brieuc. À 21 ans, il obtient une licence de philosophie à Rennes, s’initie à la danse contemporaine, et poursuit une formation au théâtre physique et au clown à l’école du Samovar (Paris). Il y approfondit les notions de corps burlesque, de jeu bouffonesque et grotesque. En 2011, il est diplômé de la SNDO (School for New Dance Development), conservatoire national d’Amsterdam.
Sa physicalité est un alliage explorant l’intensité du mouvement, les états extrêmes d’émotion et la musicalité changeante d’un corps alerte. Il transpose dans la danse l’énergie et la transparence du clown, en mélangeant leurs principes d’improvisation et de composition.
Il a dansé comme interprète avec des chorégraphes comme Boris Charmatz, Deborah Hay, Maud Le Pladec ou encore Jeanine Durning.
Il pratique aussi le Body Weather, une danse de Min Tanaka.
En 2011, il crée le solo Japan, coproduit par le Théâtre de la Ville de Paris et reçoit le prix ITS chorégraphie à Amsterdam en 2011. Le trio Gerro, Minos and Him a reçu le 2e prix Danse Élargie 2010 au Théâtre de la Ville de Paris et le prix de la meilleure chorégraphie à la Theater Haus de Stuttgart.
Sa compagnie Propagande C, pour Propagande Culturelle, a été créée en 2013 et produit désormais ses pièces : People in a Field (2014), Inging (2016), I Wish I Could Speak in Technicolor (2016-2017) et Fin et suite (2019 au Triangle dans le cadre du festival Agitato).